Le "Sammy", jeune homme de bientôt 90 ans

Gros plan sur le "Sammy".
Tout un symbole...

Il intrigue plus d’un promeneur, cet énorme aigle en bronze qui porte sur son dos un soldat américain brandissant une épée : la statue monumentale qui orne le front de mer de Saint-Nazaire s’appelle ici le « monument américain » ou, plus affectueusement, le « Sammy ». L'oeuvre a été inaugurée très solennellement le 27 juin 1926, en présence du général américain Pershing, qui fut commandant en chef des forces américaines en Europe pendant la Première Guerre Mondiale. Réalisée grâce à la société new-yorkaise « Saint-Nazaire Association of Base Section 1 », la statue commémore l’arrivée des troupes américaines à Saint-Nazaire, à partir de 1917.

La statue est l’œuvre de l’artiste américaine Gertrude V. Whitney (1875 – 1942). L’envergure des ailes de l’aigle, symbole de l’Amérique, est de 12 mètres ; la statue représente un poids de 10 tonnes et est posé sur un haut socle taillé dans du granit breton. Le 13 décembre 1941, l’occupant allemand détruit le monument pour récupérer le bronze. Ce n’est qu’en 1989, grâce à une importante campagne de souscription franco-américaine, que le « Sammy » est reconstruit à l’identique et retrouve sa place sur la plage du Grand Traict.