© Alexandre Lamoureux

Monuments et patrimoines à découvrir

à Saint-Nazaire

La ville de Saint-Nazaire a obtenu le prestigieux label « Ville d’art et d’histoire », reconnaissance de la grande richesse patrimoniale de la ville. À Saint-Nazaire, le patrimoine se décline au pluriel : urbain et maritime, industriel et militaire, spectaculaire ou intime. Observer, écouter, vivre les lieux sont des façons de rencontrer l’histoire de ceux qui ont façonné le territoire. Nous vous proposons une déambulation à travers le temps, du néolithique au 20e siècle. C’est parti, suivez le guide !

 

Saint-Nazaire

au temps du néolithique

Le tumulus de Dissignac

La campagne de Saint-Nazaire recèle une rareté : le tumulus de Dissignac, peut-être le plus beau monument mégalithique de toute la région. Pendant l’été et à l’occasion des Journées du Patrimoine, entrez dans l’intimité d’un lieu hors du temps édifié il y a plus de 6 000 ans. Approchez le néolithique, ses talents et ses mystères. Pour visiter le tumulus : ici

Le dolmen

On l’appelle le dolmen, en fait c’est un ensemble mégalithique vieux de 6 000 ans. Aujourd’hui situé à deux pas du centre-ville, son emplacement correspond à l’ancienne rive de l’estuaire. Au néolithique aussi, le gigantisme est de mise : les piliers du dolmen mesurent 4 m de haut, sa table de couverture pèse 7 tonnes et le menhir qui l’accompagne atteint 4 m en hauteur. Accès libre

Au 19ème siècle

L'essor de Saint-Nazaire

Une ville tournée vers la mer

Au milieu du 19e siècle, le destin de Saint-Nazaire bascule. La décision de faire de la ville l’avant-port de Nantes va changer son destin et sa physionomie : Saint-Nazaire se développe et prend son essor. Les chantiers navals ne tardent pas à s’installer et la ville devient port transatlantique pour la Compagnie Générale Transatlantique. La petite Californie bretonne se révèle… Le développement de la ville, lié au commerce maritime et à la construction navale, s’accompagne d’un véritable boom démographique. Une ville neuve sort alors de terre. Malgré les destructions importantes au cours de la Seconde Guerre mondiale, vous allez pouvoir découvrir ce patrimoine issu du 19e siècle au cours de vos balades. Quelques pépites témoin d’un certain âge d’or de la ville…

Pour retrouver la ville du 19e siècle, vous pouvez commencer votre déambulation autour du bassin de Saint-Nazaire. Plusieurs éléments de l’ensemble portuaire date de cette époque : le vieux môle achevé en 1835, les 2 jetées avec leur phare formant ce qu’on appelle la pince de crabe, l’écluse située à l’ouest du bassin… Un tout petit plus tardive mais tout à fait remarquable, l’usine élévatoire, reconnaissable à sa grande cheminée, avait la fonction importante de maintenir le niveau d’eau des bassins du port. Pour rester dans la thématique maritime, plusieurs phares datent également de cette époque, notamment le phare de Villès-Martin mis en service en 1865 ou celui de Kerlédé mis en service en 1897.

 

Quelques pépites…

Votre balade pourra vous mener jusqu’à l’ancienne gare ferroviaire inaugurée en 1867 et située à 2 pas de l’ancien port transatlantique, aujourd’hui intégrée au Théâtre Simone Veil. La galerie des Franciscains, une ancienne chapelle datant de 1875 a été transformée en lieu d’expositions. Un peu plus loin en suivant le front de mer, vous tomberez sur le fort de Villès-Martin. Il date de 1861 et domine l’entrée de l’Estuaire de la Loire. Dans le quartier de Penhoët, les halles, de style Baltard, datent de 1877. C’est le plus ancien bâtiment public de Saint-Nazaire encore en service.

Ne manquez pas le quartier de la Havane : la ville des années 1900 se révèle grâce aux belles maisons bourgeoises de ce quartier entre
front de mer et jardin des plantes. celui-ci, très joli havre de paix en cœur de ville et au bord de la mer, ouvert en 1887, se découvre en toute saison.

La reconstruction

Après la Seconde Guerre mondiale, la ville, détruite à 85 %, est un vaste chantier. En quatorze ans, 12 000 logements, une centaine d’édifices publics et 120 km de voirie remodelée ou neuve sortent de terre. Saint-Nazaire entame sa reconstruction architecturale …

Dès 1948, cet élan bâtisseur se traduit par des immeubles de petit gabarit, d’inspiration régionaliste, traditionnelle ou moderniste. Les façades habillées de calcaire, de briques, de grès rose ou jaune pâle, de pavés de verre ou peintes en blanc apportent de la clarté tandis que les Nazairiens découvrent le confort de logements fonctionnels et lumineux.

Patrimoine label XXe siècle

Le label Patrimoine du XXe siècle a été créé par le ministère de la Culture en 1999 afin d’identifier les productions remarquables de ce siècle en matière d’architecture et d’urbanisme. À Saint-Nazaire, huit « monuments » ont reçu ce label à la faveur de leur architecture originale ou leur technicité remarquable. Ils témoignent de l’audace et de la rigueur conjuguées dans l’emploi du béton :

  • La base sous-marine
  • La grande forme-écluse Joubert
  • L’hôtel de ville
  • Les halles du centre-ville
  • La salle de sports surnommée “la Soucoupe”
  • Le château d’eau du Moulin du Pé
  • L’église Sainte-Anne
  • L’église Saint-Gohard

L’intérêt patrimonial de ces témoins de l’évolution technique, économique, sociale et culturelle de notre société est ainsi reconnu et valorisé.

Le pont de Saint-Nazaire

Le Pont de Saint-Nazaire

Avec sa courbe élégante et ses haubans peints en rouge et blanc, le pont de Saint-Nazaire, terminé en 1975, relie les deux rives de l’estuaire de la Loire. C’est le plus long pont de France : il s’élève à 61 m au-dessus du fleuve et s’étire sur 3 356 m entre Saint-Nazaire et Saint-Brevin. Tout à fait emblématique dans le paysage local, le pont de Saint-Nazaire fait la joie des photographes !

Notre conseil : il est très déconseillé de traverser le pont à pied ou à vélo car très dangereux. Des navettes sont proposées l’été : se renseigner auprès de l’Office de Tourisme. 

Découvrez

Tous les sites et monuments historiques

De Saint-Nazaire et son territoire

Cette carte vous permet de repérer l’ensemble des monuments de Saint-Nazaire et de ses alentours : 

Le patrimoine se dévoile

en vidéo

Emmanuel Mary, chargé de mission à la Ville de Saint-Nazaire, spécialiste et passionné de patrimoine, vous emmène à la découverte du patrimoine de Saint-Nazaire et ses joyaux à travers une série de vidéos. 

Accédez à toutes les vidéos patrimoine disponibles en cliquant sur le symbole menu en haut à droite de la vidéo.