Pièce maîtresse : les Renards et les Marabouts de Jean Dunand

Les panneaux de laque Renards et Marabouts, créés par Jean Dunand (1877-1942) pour le paquebot Normandie (1935), font partie des pièces maîtresses que vous pouvez voir à Escal’Atlantic, dès le hall d'embarquement... un accueil spectaculaire !

Les Renards étaient déjà exposés dans Escal’Atlantic, première version. Désormais ils retrouvent les Marabouts qui prolongent l'oeuvre par le haut : pour la première fois depuis près de 70 ans, ces panneaux sont à nouveau exposés ensemble*.

Sur Normandie, ces panneaux ornaient la partie centrale d’une composition intitulée La Chasse. L’ensemble de 6 mètres de haut et 8 mètres de large constituait la cloison qui séparait le salon fumoir du grand salon 1re classe de Normandie. Aux quatre angles du fumoir, Jean Dunand, maître laqueur qui avait étudié et fait évoluer les techniques ancestrales venues d’Asie, avait créé quatre autres grands panneaux de laque, sculptés en bas-relief et brillamment vernis dans des tons or, cuivre et pourpre, qui avaient pour thèmes le sport, la pêche, les vendanges, la conquête du cheval. Cette prouesse décorative et technique, la réalisation devant répondre aux normes anti-incendie, demanda un an de travail. Afin d’éviter des surfaces trop importantes susceptibles de se craqueler avec les mouvements du navire, les panneaux étaient divisés en 1 078 blocs, fixés individuellement sur une structure métallique.

Grand salon et salon-fumoir faisaient partie de l’extraordinaire enfilade d’espaces publics 1re classe sur le pont supérieur de Normandie. Sur près de 150 m de long, de l’avant vers l’arrière du navire, le passager découvrait le jardin d’hiver, le théâtre, le hall, le grand salon, le fumoir et le grill-room. La laque sur support incombustible, le marbre, l’aluminium, le verre, étaient les matériaux de prédilection pour décorer ces espaces, non seulement pour leur aspect précieux mais aussi pour éviter les incendies.

Sur la photo ci-contre, l’artiste Jean Dunand pose devant les Marabouts lors du voyage inaugural de Normandie. La porte coulissante entre le fumoir et le grand salon est ouverte.

* Les panneaux des Marabouts font partie de la « dation Vian ». Suite au décès en 2001 de Louis-René Vian, grand collectionneur et passionné du Normandie, ses héritiers ont fait une dation à l’Etat ce qui a permis d’éviter la dispersion de la qui collection qui comporte des pièces maîtresses de Normandie. Cette collection a ensuite été mise en dépôt à Saint-Nazaire par le musée des Arts Décoratifs.