Voir les photos (13)

EGLISE SAINTE-ANNE

Site et monument historiques, Eglise à Saint-Nazaire

  • Réalisée par l'architecte Henri Demur en 1959, l'église Sainte-Anne de Saint-Nazaire est un symbole de la Reconstruction après la Seconde Guerre mondiale.

  • De nombreux artistes de l'époque ont contribué à sa réalisation et en font aujourd’hui un joyau du patrimoine nazairien. Elle bénéficie de l'inscription aux Monuments Historiques et du label "Architecture contemporaine remarquable" anciennement appelé "Patrimoine du XXe siècle".

    Très géométrique et de forme rectangulaire avec un toit plat, l'église Sainte-Anne est loin des représentations que l'on peut se faire des églises françaises. Son clocher, un campanile de 39 mètres plus exactement,...
    De nombreux artistes de l'époque ont contribué à sa réalisation et en font aujourd’hui un joyau du patrimoine nazairien. Elle bénéficie de l'inscription aux Monuments Historiques et du label "Architecture contemporaine remarquable" anciennement appelé "Patrimoine du XXe siècle".

    Très géométrique et de forme rectangulaire avec un toit plat, l'église Sainte-Anne est loin des représentations que l'on peut se faire des églises françaises. Son clocher, un campanile de 39 mètres plus exactement, est séparé du bâtiment principal et recouvert d'une représentation d'une bible ouverte vers le ciel. De chaque côté de l'entrée principale, deux imposants cylindres sont recouverts de deux mosaïques représentant le travail des ouvriers des chantiers navals nazairiens. Cette œuvre aux angles saillants a été dessinée par le célèbre affichiste de l'époque Paul Colin et réalisée par les ateliers Jean Barillet.

    À l’intérieur, les décors modernes sont le fruit d'un travail remarquable de nombreux artistes célèbres du milieu du XXe siècle : l’autel est un monolithe de Maxime Adam-Tessier, orné de représentations abstraites de la résurrection, le christ en métal de couleur bleue a été réalisé par Albert Schilling, le tabernacle est une œuvre du petit fils de Victor Hugo, François-Victor Hugo, orfèvre reconnu pour ses travaux avec Picasso, et les vitraux ont été dessinés par l’artiste Serge Rezvani puis réalisés par les ateliers Jean Barillet.
  • Environnement

    • En ville
Prestations
  • Equipements

    • Point d'intérêt visible sans visite
  • Services

    • Accès au site gratuit