Une ville, un port

Les Américains à Saint-Nazaire
Un U-boot allemand devant la base sous-marine de Saint-Nazaire
Poche de Saint-Nazaire, 1944 - 1945, insigne d'empoché
Noë44 dans la Poche de Saint-Nazaire (Coll. Ville de Saint-Nazaire-Fonds Thorel

Port de commerce, port de guerre

Le 26 juin 1917 au matin, c’est à Saint-Nazaire que les premiers contingents américains posent le pied sur le sol français. Les Etats-Unis viennent d’entrer en guerre aux côtés des Alliés, et ont choisi Saint-Nazaire, ainsi que Nantes, comme base n°1 de leur dispositif de débarquement. Commence alors pour Saint-Nazaire l’époque de la présence des « Sammies »… Entre 1917 et 1919, près de 198 000 hommes et une moyenne journalière de 4 400 tonnes de marchandises débarquent à Saint-Nazaire (voir un diaporama sur le site de l'ECPAD). Au quotidien, 30 000 Américains cohabitent avec 35 000 Nazairiens. Pour subvenir à leurs besoins, les Américains réalisent des travaux considérables sur le port et dans la ville, contribuant à la modernisation de la ville pour les années futures.

Si la Première Guerre mondiale s’est ainsi accompagnée d’une présence étrangère plutôt bien vécue, il n’en ira pas de même pendant la Seconde Guerre mondiale. L’armée allemande, arrivant en juin 1940, fera de Saint-Nazaire un de ses points stratégiques du « Mur de l’Atlantique », en construisant, à l’emplacement même de l’ancienne gare maritime transatlantique, une immense base pour abriter deux flottilles de sous-marins. La présence de cette base fera de la ville, à partir de 1942, cible privilégiée des bombardements alliés dévastateurs. Elle ne sera libérée que le 11 mai 1945, après neuf mois de « poche ». Détruite à 85%, la ville ne sera que champ de ruines autour d’une base sous-marine toujours debout…

En savoir plus sur l'histoire de Saint-Nazaire en lien avec les deux guerres mondiales :

Cette série d’articles sur notre site contribue au portail web collaboratif Histoire 2 Guerres, initié par le Musée du château de Nantes. Ce portail, enrichi en permanence de nouveaux articles, donne la parole aux institutions et associations référentes sur les deux guerres mondiales en Loire-Atlantique.