Les marchés

Un plafond tout en courbes qui laisse passer la lumière
Marché de Penhoët : la façade

Marchés et architecture

Les halles centrales forment le plus grand marché de Saint-Nazaire avec plusieurs dizaines de commerçants à l’intérieur des halles et tout autour. Votre menu du jour se composera tout seul, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Langoustines bien fraîches, un petit homard, des soles ? Ou plutôt un beau poulet fermier et de la charcuterie de campagne ? Ratatouille ou salade ? Produits exotiques ou pommes de terre bio de la région ? Et les fruits… comment résister ? Ici on vous appelle, « goûtez mon melon » ; sur l’étal juste à côté les cerises forment une petite montagne bien appétissante, à moins que vous ne craquiez pour les fraises dont le parfum délicat vous met déjà l’eau à la bouche !

Au passage jetez un petit coup d’œil sur l’architecture des halles centrales. Le bâtiment date de la reconstruction de la ville, des années 1950, et son haut plafond en béton aux courbes élégantes joue de façon très astucieuse avec la lumière du jour, tout en procurant l’ombre nécessaire aux produits frais.

Autre style, à quelques kilomètres de là : les halles de Penhoët, dans le plus pur style « Baltard ». Construites en 1877, elles se trouvaient dans le centre ville avant d’être transférées dans le quartier de Penhoët, en 1936. C'est le plus ancien bâtiment public de Saint-Nazaire encore en service.