V.oyage O.rdinaire: exposition photo le long d’une ligne de bus

@ Charles Fréger
© Denis Dailleux
© Jérôme Blin
© Charles Fréger

Pour l’exposition V.OYAGE O.RDINAIRE, le mobilier urbain devient support à des œuvres d’art contemporain, des photographies grand format qui racontent des voyages ordinaires dans le monde, aux voyageurs anonymes du quotidien. A découvrir jusqu’au 8 octobre dans les abris voyageurs de la ligne HélYce.

L’exposition est née d’une carte blanche donnée à quatre photographes - Denis Dailleux, Ambroise Tézenas, Charles Fréger et Jérôme Blin à Saint-Nazaire - par l’association L’Art à l’Ouest, avec le soutien financier de la société Abri Services. Quatre visions, quatre regards sur des voyages quotidiens, que ce soit en bus, à vélo, en rickshaw… 

Seize photos grand format se déploient sur des abris voyageurs de la ligne HélYce, entre la gare et l’université. La vision des artistes s’affiche dans la rue, là même où ils ont puisé leur inspiration. Toutes les photos sont également exposées à la Galerie des Franciscains. L’exposition est complétée d’œuvres des élèves de l’Ecole d’arts et du lycée Aristide Briand de Saint-Nazaire, et un texte inédit de l’écrivain Christian Garcin.

Ce qu’en disent les photographes

Charles Fréger, School Chalo, New Delhi (Inde) : "D’une image à l’autre, d’un rickshaw à son acolyte peint aux couleurs d’une autre école, d’un conducteur à l’autre, de turbans en tuniques, on devine castes et appartenances religieuses."

Denis Dailleux, Tuk-Tuk, Le Caire (Egypte) : "Bon marché et rapide, le tuk-tuk permet d’atteindre des endroits difficilement accessibles aux voitures. Il offre une certaine liberté aux femmes qui peuvent furtivement quitter leur lieu de vie enclavé sans être vues de leur entourage."

Ambroise Tézenas, Routes, Bangalore-Bombay (Inde) : "J’avais toujours rêvé de traverser le pays en étant moi-même au volant pour vivre pleinement le chaos de la route indienne."

Jérôme Blin, Aller-Retour, Saint-Nazaire (France) : "Pour cette carte blanche, je me suis mis à la place de quelqu’un qui se rend au travail la nuit, encore engourdi de sommeil, et qui effectue presque automatiquement ce trajet quotidien."

L’exposition est visible jusqu’au 8 octobre, le long de la ligne HélYce et dans la galerie des Franciscains, rue du Croisic (tous les jours e 10h à 13h et de 14h à 18h, sauf le mardi 15 août). Entrée libre.

Les autres expositions cet été

 

 

© Ambroise Tézenas