Vos questions... nos réponses

Bonjour, et bienvenue à Saint-Nazaire ! Nous avons recensé quelques-unes des questions qui reviennent le plus souvent. La liste est modifiée et complétée régulièrement.

Il suffit de cliquer sur la question pour ouvrir la réponse. S'il reste toujours des questions, nous serons ravis de vous répondre en direct : à l'Office de Tourisme, base sous-marine de Saint-Nazaire ; par téléphone au 02 40 22 40 65 ; ou par e-mail : contact@saint-nazaire-tourisme.com. Pendant l'été vous nous trouverez aussi près des plages, sur le front de mer ou en centre-ville grâce à PilOTe, l'OT mobile. On vous attend !


Y a-t-il des animations sur les plages ?

Peut-on monter à bord d’un paquebot en construction lors d’une visite guidée du chantier naval ?

Où puis-je trouver les dates des sorties et événements culturels ?

J'ai besoin de matériel spécifique (mobilité réduite ; puériculure...) : puis-je le louer sur place ?

Je fais la Loire à Vélo. Puis-je passer le Pont de Saint-Nazaire à vélo ?

La base sous-marine est-elle accessible au public ?

Comment faire pour visiter le chantier naval, l'usine Airbus et les terminaux portuaires ?

Est-ce que le stationnement est facile à Saint-Nazaire ?

Faut-il réserver les visites du Port de tous les Voyages ?

Quels sont les transports en commun à Saint-Nazaire ? Comment puis-je me rendre en bus depuis la gare à Ville-Port (office de tourisme, lieux de visite, billetterie centrale) ?

Peut-on se baigner à Saint-Nazaire ?

Puis-je venir facilement en train à Saint-Nazaire ?

J’arrive à Saint-Nazaire à vélo ; puis-je trouver facilement à me loger ?

Quel est le montant de la taxe de séjour ?

 

Et aussi...

Quand y aura-t-il de nouvelles liaisons maritimes par l’autoroute de la mer Saint-Nazaire – Gijon (Espagne) ?
> Nous n’avons pas d’informations à ce sujet, la ligne a été suspendue en septembre 2014 et une réouverture n’a pas été annoncée.

Où puis-je trouver un plan touristique de Saint-Nazaire ?
> En poussant la porte de l'Office de Tourisme, ou en le téléchargeant en cliquant ici.