Les Escales du 27 au 29 juillet : focus sur Melbourne

Jane Birkin "version symphonique", à découvrir le dimanche 29/07 à 20 h.
Eddy De Pretto sera sur la scène du Parc Expo le vendredi h 27/07 à 19h30 (© V.
La scène Estuaire ira bien à l'Australien Ben Whiting le dimanche 29/07 à 19h30.
Le graffeur Adnate sera à Saint-Nazaire du 22 au 25 juillet pour réaliser sa fre

Situé sur le port de Saint-Nazaire, le festival Les Escales est tournée vers les musiques actuelles : pop, rock, soul, world ou encore électro, entre têtes d’affiches, nouvelle scène et découvertes musicales. Les 27, 28 & 29 juillet, pour sa 27e édition, le festival met à l’honneur la ville de Melbourne !

Melbourne, reconnue comme la capitale culturelle de l’Australie, est aussi considérée comme la ville australienne de la musique live avec une forte proportion d’artistes émergents. 62 000 concerts se déroulent chaque année dans cette ville vivante, en mouvement perpétuel. Comme chaque année l‘immersion a permis de faire venir des musiciens émergents de cette scène musicale made in Melbourne.

Coups de projecteur

Plus de 30 artistes et groupes sont au programme de ce qui s’annonce comme une très belle édition. Des coups de cœur ? Pourquoi pas Etienne Daho, figure iconique de la pop française… Bigflo & Oli, les deux frangins au succès fulgurant… l’iconoclaste Beth Ditto et son subtil mélange de rock, de soul, de blues et de pop… Ofenbach, une deep house sensuelle imprégnée de sonorités rock… mais aussi l’histoire intemporelle entre Jane Birkin et Serge Gainsbourg qui s’écrit cette fois en version symphonique…

Et bien sûr Eddy De Pretto, Kool & the Gang, Oumou Sangaré, Her, Ghetto Kumbé, Kokoko! et tant d’autres. Chez les artistes qui arriveront de Melbourne, on va prêter une oreille attentive notamment à RVG, groupe emblématique de la scène alternative de Melbourne et coup de cœur des programmateurs, et au chanteur folk Ben Whiting qui a commencé en tant que musicien de rue.

Street art : le graffeur Adnate invité

Adnate utilise la bombe aérosol et l’acrylique pour créer des visages de femmes et d’aborigènes qui prennent vie sur des façades de 5 mètres de haut visibles à New York, Berlin, Toulouse... et bientôt Saint-Nazaire. Ses fresques murales se concentrent quasi-exclusivement sur le peuple indigène de l’Australie. Affolé par la place des aborigènes dans la société australienne, Adnate propose de leur redonner la place qu’ils méritent à travers sa peinture.

Il sera à Saint-Nazaire du 22 au 25 juillet et travaillera sur le pignon nord de l’immeuble le Caraïbe, situé à l’angle des rues Henri Gautier et Frères Pereire.

Tout savoir sur le festival :

Bon à savoir : sur présentation d'un billet du festival, vous pouvez visiter Escal'Atlantic, le sous-marin Espadon ou l'Ecomusée à tarif réduit.

La magie du site portuaire transformé en lieu de festival (© G. Le Flem).